UN INCOMPRÉHENSIBLE ET DANGEREUX SILENCE
Partager

 
 
Europe Écologie Les Verts demande la publication exhaustive et sans délai des résultats de la grande Consultation Citoyenne sur le nom de la Région
 
 
La grande Consultation Citoyenne sur le nom de la Région s’est terminée le vendredi 10 juin et a mobilisé plus de 200 000 personnes, ce qui constitue un record dans le cadre d’une telle procédure démocratique innovante.
 
Le décompte des voix est, à cette heure-ci, achevé à 99,99% puisqu’il ne reste – tout au plus – qu’à enregistrer les quelques bulletins papier postés tardivement.
 
Europe Écologie Les Verts s’étonne que la publication des résultats soit annoncée comme étant bloquée sine die, alors que des chiffres non vérifiables ont déjà été diffusés dans les médias, et pour certains – curieusement – avant même la clôture du vote.
 
Cette situation est d’autant plus incompréhensible que le Conseil Régional s’était engagé dans un processus exemplaire, dont chacun avait salué le sérieux et la transparence.
 
Ce silence – s’il devait durer – serait un vrai manque de respect vis-à-vis des populations. Pire, il ferait courir le risque d’une rupture définitive du lien avec les citoyen/nes qui seraient alors en droit de s’interroger sur l’intérêt de participer à toutes les concertations en cours ou à venir. Ce serait, par exemple, la dynamique des États Généraux du Rail et de l’Inter Modalité, mais aussi les différents schémas régionaux et toutes les études sur les projets structurants qui seraient fragilisés à l’extrême.
 
Nous attendons donc que le Conseil Régional respecte sans délai son engagement en rendant public le classement citoyen des cinq propositions de noms, et en précisant – comme il s’y était engagé – combien de fois chaque proposition de nom est arrivée en quelle position.
 
C’est sur la base de ce tableau complet que chaque élu/e régional/e pourra, en toute connaissance, se positionner pour son propre vote le 24 juin en Plénière. Car on ne peut accepter que la délibération soit soumise au vote de l’Assemblée régionale en masquant jusqu’à la dernière minute le choix des citoyen/nes. Cela constituerait, en effet, une atteinte grave au droit fondamental de chaque élu “dans le cadre de sa fonction, d’être informé des affaires de la Région qui font l’objet d’une délibération » (article L.4132-17 du Code Général des Collectivités Publiques).
 
En Démocratie, quand on consulte le Peuple, le secret de son verdict est intenable, car ce secret ne fait que nourrir dangeureusement les thèses populistes.
 
Au-delà même de cette grande consultation citoyenne – comme il en va du devoir de transparence et de la crédibilité de la parole publique – c’est toute la méthode de travail de la majorité régionale envers les citoyen/nes, sa “Nouvelle Gouvernance”, que cet incompréhensible silence met en danger.
EELV Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées

Une réflexion au sujet de “UN INCOMPRÉHENSIBLE ET DANGEREUX SILENCE

Les commentaires sont fermés.