EELV Midi-Pyrénées demande la prise en compte de la forêt dans la loi climat
Partager

Les 150 membres de la convention citoyenne sur le climat ont remis leur rapport au gouvernement en juin 2020.

La nécessité de prise en compte de la forêt y était clairement identifiée.

Pour éviter les risques d’incendie qui se multiplient du fait du réchauffement climatique, pour protéger les espaces de biodiversité, les corridors écologiques et favoriser le stockage du carbone, des propositions concrètes étaient formulées et auraient dû se retrouver dans le projet de loi déposé par le gouvernement. Malheureusement, ce projet de loi n’a retenu aucune des propositions et a fait disparaître toutes les mesures concernant la forêt.

Nous demandons aux autorités publiques de prendre en compte la nécessité de préserver nos forêts pour lutter contre le changement climatique.

Alors que la multiplication des incendies est préoccupante et met en danger les écosystèmes et les habitant.es, nous constatons :

  • La réduction des effectifs de l’ONF de 40 % en 20 ans
  • La multiplication des monocultures de résineux
  • Le développement de projets démesurés qui visent à exploiter la ressource forestière plutôt que de préserver les écosystèmes (Méga-scierie Florian)

Au vu des enjeux dans notre région, EELV Midi-Pyrénées se joint à l’appel à manifester le 1er mars à Paris. Nous demandons l’introduction dans la loi Climat de mesures pour prendre en compte l’enjeu de protection des forêts :

  • Interdiction des coupes rases de +0,5 hectares (sauf problèmes sanitaires)
  • Renforcement des effectifs de l’ONF
  • Limitation du niveau de la récolte de bois en France au niveau 2019/2020

Nous rappelons notre opposition au projet de méga-scierie à Lannemezan et notre demande de retrait du soutien financier des collectivités locales à ce projet : https://midipyrenees.eelv.fr/touche-pas-a-ma-foret/

Pascal Pragnère / Florence Cortès

Porte-Paroles EELV Midi-Pyrénées