« Coronavirus : des mesures nécessaires pour la santé de nos concitoyen·nes
Partager

« Coronavirus : des mesures nécessaires pour la santé de nos concitoyen·nes

En cette période de crise sanitaire, comme en toute autre période, la priorité va à la solidarité entre les personnes. Localement, les services de l’Etat doivent s’assurer que nul ne se trouve démuni, en particulier les familles et les personnes les plus précaires : personnes âgées, personnes porteuses de handicap, migrants, personnes sans domicile fixe, etc …. Le coronavirus ne connaît ni les frontières, ni les différences d’origine, de religion ou de condition.
Notre pensée va en particulier aux personnels soignants, des hôpitaux à la médecine de ville, aux malades et à leurs familles, aux résidents et personnels des lieux de résidences collectives, aux auxiliaires de vie, à toutes celles et ceux qui doivent continuer à travailler pour la sécurité et assurer la continuité des services publics.
Europe Écologie – Les Verts constate que les mesures de confinement annoncées par le président de la République et le gouvernement le 16 mars sont nécessaires pour faire face à l’épidémie. Après plusieurs jours d’annonces successives d’une réponse graduée manquant de clarté sur la gravité de la crise sanitaire, des mesures fortes sont enfin annoncées.
Europe Écologie – Les Verts salue notamment le report du second tour des élections municipales, que nous avions fortement réclamé, pour lequel les conditions de précaution sanitaires ne pouvaient plus être réunies.
Europe Écologie – Les Verts constate néanmoins que toutes les mesures nécessaires ne sont pas encore prises et appelle notamment à un renforcement des moyens humains et financiers pour l’hôpital public qui était déjà dans une situation particulièrement fragilisée par des années de contraintes budgétaires excessives.
Concernant le confinement qui risque de durer plusieurs semaines et les déplacements dérogatoires, Europe Écologie – Les Verts demande que les biens culturels (livres, journaux, musique, audiovisuel) soient intégrés dans les achats de première nécessité et donc que le gouvernement définisse des règles d’ouverture des librairies et médiathèques au public compatibles avec la nécessité de distanciation physique.
Concernant les conséquences de la crise, Europe Écologie – Les Verts appelle à un soutien financier aux indépendant·es, aux auto-entrepreneurs/euses, aux artisan·es, aux intérimaires et aux précaires qui seront particulièrement impacté·es par les restrictions d’activité.
Dans ce contexte, le report de la réforme des retraites était indispensable. Europe Écologie – Les Verts demande également l’annulation de la deuxième phase de réforme de l’assurance chômage, dont la date de mise en œuvre n’a été, pour l’instant, que reportée par le gouvernement.
Nous appelons également à une clarification sur l’encadrement des plans de continuité des entreprises. En effet, la nécessité ou non de continuer à déplacer sur son lieu de travail pour tous les salarié·es ne pouvant télétravailler peut être questionnée du point de vue sanitaire.
Enfin, Europe Écologie – Les Verts restera vigilant sur le nécessaire contrôle démocratique des mesures de restriction de libertés publiques actuellement mises en œuvre en urgence car nécessaires au contrôle de l’épidémie mais qui doivent s’assortir d’un travail parlementaire et ne sauraient perdurer au pays des droits humains. »

EELV Hautes-Pyrénées