COMMUNIQUE DE PRESSE – EELV Midi-Pyrénées – Parc expo de Malan à Rodez – succès d’une lutte exemplaire contre un projet écocide
Partager

Toulouse, le 07 décembre 2022

COMMUNIQUE DE PRESSE – EELV Midi-Pyrénées

Parc expo de Malan à Rodez – succès d’une lutte exemplaire contre un projet écocide

Lors du conseil d’agglomération du 8 novembre 2022, le projet de construction du parc des expositions de Malan en périphérie de Rodez a été abandonné.

EELV se félicite de l’annulation de ce projet écocide, à rebours des enjeux de l’urgence climatique et de préservation de la biodiversité : destruction de bonnes terres agricoles, poursuite de l’étalement urbain, augmentation attendue du trafic automobile.

Cet équipement surdimensionné se voulait à rayonnement régional. Coûteux en investissement et en fonctionnement pour la collectivité, il allait de surcroît affaiblir les commerces des centres villes avec sa zone d’activité et commerciale. Ce projet avait aussi deux fragilités: aucune concertation avec les habitant.es ni avec les représentants économiques locaux qui ne l’ont pas soutenu ; sans compter qu’il ne respectait pas la loi.

Quand l’action militante vient compléter l’opposition politique

De 2010 à 2014, Bruno Berardi, militant EELV et alors vice-président de Rodez Agglomération, s’était élevé contre ce projet. Une opposition que les élu.es minoritaires de Rodez Citoyen à l’agglomération ont continué à porter.

Fin 2020, face à l’imminence du début du chantier, le Collectif pour la Préservation des Terres Agricoles du Ruthénois (CPTAR) s’est constitué. Plusieurs recours en justice ont empêché le début des travaux, pour parvenir enfin à son retrait. Le CPTAR a diffusé à la population et à l’ensemble des élu.es un document présentant ses arguments documentés et des alternatives, qui a convaincu et donné de la crédibilité à cette lutte.

Ce succès est donc l’aboutissement d’un travail collectif d’élu.es minoritaires, de militant.es écologistes, de l’association environnementale Comité Causse Comtal, de riverain.es, de celles et ceux qui ont participé financièrement ou qui se sont mobilisé.es avec CPTAR.

La lutte continue

Face au président de Rodez Agglomération qui veut utiliser le terrain libre pour faire une zone d’activité de plus, EELV souhaite que ces 7 ha redeviennent une terre de production agricole dans le cadre d’un Plan Alimentaire Territorial.

Les militant.es écologistes de l’Aveyron sont déjà mobilisé.es sur ces sujets.

Toulouse le 07 décembre 2022