CAMPAGNE GLYPHOSATE TOULOUSE-MÉTROPOLE
Partager

Communiqué de presse

49 nouvelles plaintes déposées
vendredi 19 avril au TGI de Toulouse à 14h

Après la réussite d’une première session de prélèvements organisée en décembre dernier à Toulouse, la campagne « J’ai des pesticides dans mes urines, et toi ? » se poursuit.
Le 7 février dernier, ce sont 55 nouvelles personnes qui sont venues au Hangar de la Cépière à Toulouse entre 6h et 8h du matin participer à un prélèvement d’urine devant huissier·e afin de connaître, après analyse, le taux de glyphosate qu’elle contenait.
Cette seconde session toulousaine est venue confirmer les résultats de la première :
100% des participant·e·s sont contaminées par le plus tristement célèbre des pesticides.
Concernant les taux révélés par cette nouvelle session, la moyenne reste stable avec 0,84 ng/ml de glyphosate alors que le plus haut taux est de 2,5 ng/ml et le plus bas 0,25 ng/ml.
Vendredi 19 avril, 49 plaintes issues de cette seconde session seront déposées au TGI de Toulouse. Elles viennent s’ajouter aux 44 déposées le 13 février,

Fin mai, plus de 150 plaintes auront été déposées au TGI de Toulouse.

Partout en France, ce sont plus de 1500 personnes qui se sont engagées dans la campagne avec plus de 1400 plaintes déposées ou en cours de dépôt. Pourtant, les pouvoirs publics ne semblent pas prendre la mesure de la contamination dénoncée par les citoyen·ne·s et ce malgré les incertitudes relatives aux conséquences d’une telle situation sur la santé de toutes et tous.
Dans quelle mesure le glyphosate retrouvé dans notre organisme impacte-t-il réellement notre santé ?
Le principe de précaution est-il respecté dans les procédures menant à l’autorisation et à la commercialisation du pesticide le plus tristement célèbre et qu’en est-il des produits écocidaires en général ?
Ces questions restent aujourd’hui sans réponse !

Ces 49 citoyen·ne·s toulousain·ne·s vont questionner à nouveau les tribunaux
Pour appuyer la démarche, le collectif de la campagne « J’ai du glyphosate dans mes urines, et toi ? » de Toulouse organise un nouveau dépôt de plaintes commun à tou·te·s les contaminé·e·s de cette seconde session, le vendredi 19 avril à 13h30 au TGI de Toulouse (tram : Palais de Justice).
En appui à cet acte, une exposition photographique, portée par les plaignants, leurs amis et les soutiens , montrera les désastres de ces biocides aux toulousain.e.s.
Voir le désastre sanitaire, social et écologique en Argentine du à ce type de cultures suffit à rendre les polémiques autour de la précision des analyses ridicules. Le travail de Pablo Piovano est visible ici
D’ici la fin du mois de mai, une nouvelle session de prélèvements sera organisée par le collectif toulousain. Pour s’y inscrire et participer à cette grande campagne, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante : campagneglypho.toulouse@gmail.com ou nous contacter sur Facebook : Campagne Glyphosate Toulouse.