Ariège: EELV Midi-Pyrénées apporte son soutien aux associations de protection de l’environnement
Partager

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Le 18 octobre prochain, les responsables ariégeois·es des Jeunes agriculteurs (JA), de la fédération départementale de la chasse, de l’ASPAP (association pour la protection du patrimoine Ariège Pyrénées), et de la FDSEA 09 sont convoqué·es au tribunal correctionnel de Foix pour des « faits d’entrave concertée et avec menace à la liberté d’expression », faits qui se sont déroulés le 5 mai 2018, à La Bastide-de-Sérou en Ariège.  

Que s’est-il passé ce 5 mai 2018 ? A l’appel de ces organisations, 750 de leurs sympathisant·es (d’après les forces de l’ordre) se sont rassemblé·es à La Bastide-de-Sérou, pour une « contre-manifestation » à un forum associatif organisé par les associations de protection de l’environnement ariégeoises. Barrages pour empêcher la venue des visiteurs, jets de pierre, violences physiques et verbales : la « contre-manifestation » fut d’une violence inouïe.

Alors que le président de la Fédération nationale des chasseurs annonce sa présence au procès de Foix, que les organisations mises en accusation appellent à une mobilisation nationale pour soutenir leurs représentant·es, Europe Ecologie Les Verts (EELV) Midi-Pyrénées condamne fermement ces intimidations et dénonce la rhétorique qui consiste à se faire passer pour des personnes seules défenseuses du monde rural qui seraient victimes des mouvements écologistes.

EELV Midi-Pyrénées apporte son soutien aux associations de protection de l’environnement, ré-affirme son attachement à la liberté d’expression, de réunion, de pensée et considère que le débat sur le devenir des territoires ruraux mérite un dialogue apaisé qui ne saurait être enfermé par les discours identitaires de quelques lobbies qui refusent le débat, et s’auto proclament porte-paroles de la ruralité. Alors même que les associations écologistes défendent au quotidien tout ce qui se rapporte aux choses de la campagne et dans le cas précis à celles de la montagne pour tous et toutes.

Leur vision du monde ne correspond plus à la réalité, aux urgences et aux enjeux du moment et de fait, aux attentes d’une grande partie de la population.

Transports, services publics, protection des milieux, régulation du tourisme, agriculture, accès à la culture, aux soins sont autant de sujets qui doivent être débattus dans un climat serein et constructif pour un avenir vivable et désirable sur nos territoires.

EELV Midi-Pyrénées soutient les écologistes dans leurs nécessaires luttes pour la survie de l’humanité et du vivant, fait confiance à la justice et demande aux politiques locaux d’en appeler au calme afin d’éviter tout incident le 18 octobre prochain.
Toulouse, le 11 octobre 2022